INGSA2020

Savoirs en contexte : élargir le dialogue

4e édition du congrès biennal sur le conseil scientifique aux gouvernements

Du 14 au 18 septembre 2020, le scientifique en chef du Québec, le professeur Rémi Quirion, accueillera le congrès de l’International Network for Government Science Advice (INGSA) à Montréal, au Canada. Plus de 600 acteurs internationaux se réuniront afin de stimuler l’innovation dans les mécanismes d’application des connaissances scientifiques aux politiques publiques.

L’INGSA, qui est chapeauté par le Conseil international des sciences (International Science Council, ISC), est le seul forum mondial qui rassemble les décideurs, les diplomates et les plus hauts conseillers scientifiques de gouvernements. Il permet la convergence des idées de partout dans le monde, du Nord comme du Sud. INGSA2020 sera un rendez-vous crucial pour s’interroger sur l’influence que peuvent avoir les données probantes sur l’élaboration des politiques publiques dans un monde de plus en plus complexe.

Les grands défis sociétaux, technologiques et politiques de l’humanité se situent tous à la croisée de la science et des politiques publiques. Fausses nouvelles, post-vérité, menace à l’ordre mondial, bien-être numérique, inégalités, etc. : jamais la nécessité de se doter de mécanismes efficaces pour l’élaboration de politiques publiques informées par les données probantes n’a‑t‑elle été aussi criante.

INGSA2020 s’articulera autour du thème Savoirs en contexte : élargir le dialogue. Ce thème témoigne de l’engagement soutenu de l’INGSA à explorer le rôle que jouent les données probantes et les connaissances scientifiques dans l’orientation des politiques publiques et de la diplomatie, à l’échelle locale comme à l’échelle internationale, et ce, quels que soient les ordres de gouvernement. Pour répondre aux menaces qui pèsent sur l’humanité, il est nécessaire que citoyens et décideurs puissent accéder à des informations scientifiques fiables. L’INGSA oeuvre activement à renforcer la contribution du conseil scientifique pour l’atteinte des objectifs du développement durable de l’ONU de 2030.

Les précédents congrès de l’INGSA ont accueilli comme conférenciers principaux : Helen Clark, ancienne première ministre de la Nouvelle-Zélande et ancienne administratrice du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), Carlos Moedas, commissaire européen à la recherche, à l’innovation et à la science, et sir Mark Walport, ancien conseiller scientifique en chef du gouvernement du Royaume-Uni.

Organisé par

INGSA operates under the auspices of the International Science Council