MARDI 31 AOÛT | Prospective et résilience : des objectifs de développement durable (ODD) aux technologies émergentes

Au-delà de la pandémie actuelle, de multiples défis collectifs émergent : numérisation rapide, bouleversement du climat ou perte de biodiversité. Leurs causes sont multiples et leurs impacts s’entrecroisent, encore plus aujourd’hui qu’hier. Comment le recours aux sciences par les personnes en position de pouvoir pourrait-il soutenir la préparation aux crises, ainsi qu’aux diverses transitions sociétales qu’exige le développement durable? De nouvelles manières de penser sont-elles nécessaires?

Les heures sont exprimées en heure avancée de l’Est (heure de Montréal)

8 h 45 │ Plénière : Une transformation sociétale rapide et juste : le rôle des sciences humaines et sociales dans le conseil scientifique face à nos défis communs

8 h 45 – 9 h 30

Cette séance portera sur les nouvelles pratiques de conseil scientifique et sur la façon dont les décideurs et les décideuses peuvent s’en saisir pour gérer les aspects sociétaux du développement durable. Comment les connaissances issues des sciences humaines et sociales peuvent-elles compléter celles provenant de sciences plus fondamentales ou technologiques? Quelles attitudes adopter en cas de contradiction? La séance sera également l’occasion d’examiner comment les sciences sociales offrent une variété de perspectives dans la recherche de solutions.

 

Modérateur :
Jean Lebel
– Président, Centre de recherches pour le développement international (CRDI), Canada
Conférenciers :
Elizabeth Jelin
– Chercheuse principale au Consejo Nacional de Investigaciones Científicas y Técnicas d’Argentine (CONICET)
Montira Pongsiri
– Conseillère en changements climatiques et santé, Save the Children; Membre, INGSA South-East Asia Science Advice Network (SEA SAN), Thaïlande
Ilona Otto
– Professeure; Impacts sociétaux du changement climatique, Centre Wegener pour le climat et les changements globaux, Université de Graz, Autriche
Steven Hoffman
– Directeur, Labo de stratégie mondiale; Directeur scientifique, Institut de la santé publique et des populations, Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC)

9 h 30 │ Pause

9 h 45 │ Panel : L’analyse prospective : quel rôle et quel usage en conseil scientifique ?

9 h 45 – 10 h 30

Les gouvernements ont démontré un certain intérêt pour le concept d’« analyse prospective » ces dernières décennies, mais depuis bien plus longtemps encore, la communauté scientifique souligne l’importance de s’intéresser aux enjeux à long terme. Malgré cela, le monde a été pris au dépourvu par la COVID-19, comme il le sera aussi lorsque les effets liés aux changements climatiques et aux autres défis liés aux objectifs de développement durable s’amplifieront par la voie de cercles vicieux. Comment expliquer l’inaction des gouvernements successifs? Le conseil scientifique a-t-il un rôle à jouer dans la mise en œuvre d’actions structurantes en réponse aux enjeux systémiques à long terme?

 

Modératrice :
Kristel Van der Elst
– Directrice générale, Horizons de politiques Canada
Conférenciers :
Jeanette Kwek
– Cheffe, Centre for Strategic Futures, Bureau du Premier ministre, Singapour
Claire A. Nelson
– Futuriste et ingénieure en durabilité; Cheffe de l’idéation, The Futures Forum, États-Unis
Martin Müller
– Directeur exécutif du Forum académique, Geneva Science and Diplomacy Anticipator (GESDA), Suisse
Francisco Sagasti
– Ancien président de la République du Pérou

Séance Studio | Panel : Le conseil scientifique pour l’évaluation des risques complexes : la gestion de menaces complexes, nouvelles et interreliées

L’évaluation des risques complexes est un secteur en pleine croissance, en matière de conseil scientifique aux gouvernements. Malgré cela, il n’existe pas d’approches normalisées. Si certaines grandes tendances – changements climatiques, numérisation, évolution démographique – sont de mieux en mieux comprises, leurs interactions, l’interaction de leurs sous-composantes et la vulnérabilité qu’elles entraînent à différents niveaux révèlent des risques d’un autre ordre. Quel devrait être le rôle du conseil scientifique dans ce contexte?

 

Modératrice :
Eeva Hellström
– Responsable principale, Stratégie et Prospective, Fonds d’innovation finlandais Sitra, Finlande
Conférenciers :
Albert van Jaarsveld
– Directeur général et chef de la direction, Institut international pour l’analyse des systèmes appliqués (IIASA), Autriche
Abdoulaye Gounou
– Chef de l’Office d’évaluation des politiques publiques et d’analyse de l’action gouvernementale, Bénin
Catherine Mei Ling Wong
– Sociologue, LRF Institute for the Public Understanding of Risk, Université nationale de Singapour
Andria Grosvenor
– Directrice exécutive adjointe (Ag), Agence caribéenne de gestion des urgences en cas de catastrophe, Barbade

10 h 30 │ Pause

10 h 45 │ INGSA Horizon – Mami Mizutori, Bureau des Nations Unies pour la réduction des risques des catastrophes (UNDRR)

10 h 45 – 11 h 30

On peut définir la résilience collective comme la capacité d’une communauté ou d’une société à rebondir après avoir connu des difficultés. Or, comme le monde entier est exposé à une menace croissante des catastrophes naturelles et climatiques, toutes les communautés voient leur résilience mise à rude épreuve. L’hémisphère Sud comme l’hémisphère Nord subissent régulièrement des inondations, des incendies et des sécheresses sans précédent. Les défis qui menacent notre résilience collective gagnent en complexité et touchent de plus en plus de gens. Le renforcement de la résilience et la prévention des catastrophes doivent reposer sur une équité éclairée par la science et aller de pair avec la réalisation des Objectifs du développement durable (ODD). Il nous reste cependant moins de 10 ans avant d’atteindre l’échéance de 2030.

Mami Mizutori dirige le Bureau des Nations Unies pour la réduction des risques des catastrophes (UNDRR) et occupe le poste de représentante spéciale du Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies (RSSG). Elle prend part à INGSA Horizon pour discuter du rôle des données probantes et des politiques publiques dans la protection de notre avenir commun.

 

Discutant :
Robin Grimes
– Conseiller scientifique en chef sur la science nucléaire au ministère de la Défense de Grande-Bretagne
Conférencier :
Mami Mizutori
– Représentante spéciale de la Secrétaire générale pour la réduction des risques de catastrophes, Nation Unies, Japon

Séance Studio | Panel : Avis scientifiques de la prochaine génération

Pour faire face aux futurs défis mondiaux, nous aurons besoin d’un large éventail de perspectives et de compétences. Un de ces points de vue à cultiver sera celui de la prochaine génération de chercheurs qui, forts de leurs expériences individuelles, contribueront à affronter les enjeux d’aujourd’hui tout en veillant sur l’avenir. Cette séance rassemblera des panélistes issus de six groupes de la prochaine génération de chercheurs : le Groupe consultatif jeunesse de la Commission canadienne pour l’UNESCO, le Comité intersectoriel étudiant du scientifique en chef du Québec, le Conseil jeunesse de la conseillère scientifique en chef du Canada, la Global Young Academy, le Toronto Science Policy Network et Dialogue sciences et politiques. Le groupe d’experts soulignera les points forts de différentes structures consultatives et formulera des recommandations aux institutions sur la manière d’inclure les points de vue de la prochaine génération de chercheurs dans leur processus décisionnel.

 

Modératrice :
Vanessa Sung
– Conseillère en politiques, Bureau de la Conseillère scientifique en chef du Canada ; Ancienne présidente et directrice interne, Dialogue Sciences & Politiques
Conférenciers :
Arthi Ramachandran
– Membre du groupe consultatif jeunesse de la Commission canadienne pour l’UNESCO; ancienne élève de Science & Policy Exchange
Josée Maurais
– Vice-présidente, Comité intersectoriel étudiant, Bureau du Scientifique en chef du Québec, Canada
Madison Rilling
– Directrice talent et rayonnement, Optonique, Québec, Canada
Binyam Sisay Mendisu
– Chargé de programme, Institut international de l’UNESCO pour le renforcement des capacités en Afrique; Membre, Global Young Academy; Chercheur adjoint, INGSA, Éthiopie
Sivani Baskaran
– Présidente, Toronto Science Policy Network, Canada

11 h 30 │ Lunch

12 h 15 │ Panel : Les villes comme solutions

12:15 – 13:00

De plus en plus, les villes jouent un rôle clé dans la mise en œuvre des politiques internationales, nationales et locales. À l’échelle municipale, les politiques ont une incidence directe sur la vie des gens. Cette séance portera sur les défis rencontrés et sur les solutions pratiques mises en œuvre dans les aspects complexes des objectifs de développement durable, tels que la lutte aux changements climatiques. Le conseil scientifique est-il suffisamment intégré pour qu’on puisse réellement « penser à l’échelle mondiale, agir à l’échelle locale »?

 

Modératrice :
Anna Davies
– Professeure et titulaire de la chaire de géographie, environnement et société, Trinity College de Dublin, Irlande
Conférenciers :
Edgar Pieterse
– Directeur, Centre africain pour les villes, Université de Cape Town, Afrique du Sud
Alice Charles
– Cheffe de projet, Plateforme Villes, infrastructures et services urbains, Forum économique mondial, Genève, Suisse
John Mauro
– Directeur municipal de la ville de Port Townsend, Washington, États-Unis
Marie-Christine Therrien
– Directrice, Cité-ID Living Lab, Québec, Canada

Séance Studio | Pratiques innovantes dans le domaine du conseil scientifique – La diplomatique scientifique pour l’utilisation des données probantes dans l’élaboration de politiques

Le réseau INGSA est ravi de présenter pour la première fois une sélection des nouveaux modèles et pratiques les plus innovateurs et les plus convaincants visant l’interface entre la science et les politiques. Ne manquez pas ces exposés de pointe qui portent sur ce qui va bien aujourd’hui et sur ce que l’avenir nous réserve!

 

Moderator:
Mehrdad Hariri
– PDG et président du Centre canadien des politiques scientifiques, Canada
Speakers:
Primal Silva
– Chef des opérations scientifiques, Agence canadienne d’inspection des aliments, Canada
Zakri bin Abdul Hamid
– Président, Réseau de conseil scientifique de l’Asie du Sud-Est (SEA SAN); Pro-Chancelier, Université Multimedia de Malaisie
Christian Arnault Emini
– Conseiller économique principal, Bureau du Premier ministre au Cameroun
Florence Gauzy Krieger et Sebastian Goers
– Réseau RLS-Sciences
Elke Dall et Angela Schindler-Daniels
– Alliance de l’Union européenne pour la diplomatie scientifique
Alexis Roig
– PDG, SciTech DiploHub – Centre de diplomatie scientifique et technologique de Barcelone, Espagne

13 h │ Pause

13 h 15 │ Plénière : Agir de l’intérieur et de l’extérieur pour réconcilier la classe politique et le public autour de données probantes

13 h 15 – 14 h

Cette séance portera sur la nécessité de susciter efficacement l’intérêt aussi bien des personnalités politiques que du public. Pour faire avancer une question auprès de la classe politique, un soutien manifeste du public est bien souvent nécessaire. Comment agir aussi bien de l’intérieur que de l’extérieur pour bâtir et préserver la confiance et la légitimité de toutes les parties? Comment se manifestent les mécanismes de dialogue et d’influence et comment peuvent-ils fonctionner lorsque la transparence est impossible? De quels exemples pouvons-nous nous inspirer?

 

Modératrice :
 Sujatha Raman
– Directrice de recherche, Centre for the Public Awareness of Science (CPAS), Université nationale australienne
Conférenciers :
Gabriela Ramos
– Sous-directrice générale, Sciences sociales et humaines, UNESCO, France
Frederic Bouchard
– Doyen, Faculté des Arts et des Sciences, Université de Montréal, Québec, Canada
James Wilsdon
– Professeur de politique de recherche en sciences numériques, Université de Sheffield; Directeur de l’Institut de recherche sur la recherche (RoRI), Royaume-Uni
Martha Delgado Peralta
– Vice-ministre des affaires multilatérales et des droits de l’homme, Ministère des affaires étrangères du Mexique

Organisé par

Fonds de recherche du Québec (FRQ)

International Network for Government Science Advice (INGSA)

Gouvernement du Canada

INGSA operates under the auspices of the International Science Council

Posez une question aux panélistes!


Si vous désirez poser une question aux panélistes lors du congrès INGSA 2021, cliquez sur le bouton ci-dessous.